Le blog
de la culture en Aveyron

Laurence FRIC

Le 2 décembre 1998, à Kyoto, le Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO inscrit le bien culturel en série « Chemins de Saint-Jacques-de Compostelle en France » sur la Liste du patrimoine mondial, reconnaissant ainsi la valeur universelle exceptionnelle de ce patrimoine.

 

Cette inscription est matérialisée par une sélection d’édifices (églises, hôpitaux, ponts...) qui jalonnent les quatre voies symboliques qu’empruntaient les pèlerins, partant de Paris, de Vézelay, du Puy-en-Velay et d’Arles.

 

Chantal FOULQUIER

Le 100ème anniversaire de l’armistice de la grande guerre vient tout juste d’être célébré partout en France.

 

Pour conclure cette année exceptionnelle, les Archives départementales de l’Aveyron présentent une exposition nommée La Victoire et ses lendemains en Aveyron au Centre culturel départemental, 25 avenue Victor-Hugo à Rodez.

 

Dès son arrivée le public se confronte au mur des morts : panneau impressionnant sur lequel sont écrits les noms de tous les Aveyronnais tombés au combat soit 14974 noms.

 

Laurence FRIC

Thérèse, Roselyne, Marcel, Jean-Paul mais aussi Théo, Emma, Clara… les habitants de 12 villages du Ségala ont confiés leurs souvenirs, leurs secrets, et leurs éclats de rire à Sophie Pillods, qui fut documentariste à France Culture pendant 18 ans. Sa formation d’anthropologue l’a amenée à s’intéresser au patrimoine oral du territoire, où elle vit désormais : le Ségala.

 

Anne PINSON

Venez découvrir ou redécouvrir le tympan de l’abbatiale Sainte-Foy de Conques, qui s’offre une mise en lumière animée pérenne. Retrouvant sa polychromie, cette œuvre majeure de la sculpture romane reprend vie de manière spectaculaire. Les amoureux de ce lieu hors du temps, connu comme l’un des Plus Beaux Villages de France et situé sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, ont une raison de plus de s’y attarder.

 

Laurence FRIC

Le 24 janvier 1968, la clef de voûte de la chapelle Saint-Antoine, aux armes de Bertrand de Chalencon, tombe sur une chaise, heureusement vide ! À la suite de cet événement, Pierre Carrère, alors président de la Société des lettres, sciences et arts de l’Avey¬ron, tire la sonnette d’alarme sur l’état « pitoyable » de l’édifice et propose la création d’une association : « Les Amis de la cathédrale ».

 

Les premières souscriptions sont destinées au chantier de la mise hors d’eau du bâtiment !

Anne SUDREAU-VIGUIER

Pour cette 14ème édition, qui s’inscrit dans la programmation de l’Année européenne du patrimoine culturel, la Nuit européenne des Musées aura lieu le samedi 19 mai 2018.

 

Chaque année, plusieurs milliers de musées en France répondent au rendez-vous initié par le Ministère de la Culture en ouvrant leurs portes gracieusement au public et en proposant de nombreuses animations culturelles.

 

Pierre VIDEAU

Le patrimoine bâti aveyronnais est l’une des richesses culturelles du département de l’Aveyron.
 
La sauvegarde, la protection, la conservation ou encore la restauration de ce patrimoine mérite une attention particulière de par l’énergie et les moyens engagés par les collectivités, les associations ou encore les propriétaires privés.
 

Chantal FOULQUIER

Les journées européennes des Métiers d’Art (JEMA) permettent de découvrir les métiers d’art, chez des professionnels, dans les centres de formation ou encore au travers de manifestations originales.

 

Elles ont lieu tous les ans et en 2018 elles se dérouleront du 3 au 8 avril avec un temps fort sur le samedi et dimanche.

 

Ces professionnels partageront leur passion avec tous les publics, petits et grands, amateurs ou novices.

 

Pierre VIDEAU

Anciennement nommé « Les portes du temps », le dispositif « C’est mon patrimoine », impulsé par le Ministère de la Culture et de la Communication vise à sensibiliser les enfants et les adolescents à la diversité des patrimoines au travers de programmes d’activités de pratique artistique et ce hors temps scolaires.

 

Aline PELLETIER

« C’est ce que je fais qui m’apprend ce que je cherche » Pierre Soulages au musée de Salles-la-Source

 

Pierre Soulages a noué tout au long de sa vie une relation privilégiée avec l’artisanat et les outils à main. Il les a utilisés pour sa pratique artistique, il les a détournés de leur vocation première, il les a collectionnés.