Depuis son enfance, Serco Aghian est curieux de musiques. Autodidacte en la matière, il recherche les créations contemporaines aussi bien « classiques » (dites à contresens : musiques savantes) qu’en improvisation/jazz ou en chansons à texte. Il a fait une carrière dans le domaine industriel tout en poursuivant ses passions artistiques : musique et théâtre, danse contemporaine et littérature. 

En créant un festival en entreprise, en programmant des spectacles exigeants et de qualité, il fut ainsi vite connu auprès des professionnels du spectacle. Il a été membre du comité des experts théâtre de la DRAC IdF, membre du comité de sélection de Premières Lignes (Atelier à Spectacle, Vernouillet), et il a occupé diverses fonctions au sein d’associations théâtrales. Il écrit des nouvelles, des poèmes, des saynètes.

Etudes théâtrales à l’université Paris VIII Vincennes-St Denis.

L’axe de création théâtrale de la compagnie se porte sur les écritures contemporaines dans lesquelles prévaut la forme poétique. Se pose alors la question de l’engagement de l’acteur sur la langue ainsi écrite et comment transmettre cet engagement à l’acteur. D’autre part, la musique est un élément essentiel des spectacles que je présente : je souhaite constamment instaurer un rapport singulier entre l’acteur et le musicien. La musique produite sur le plateau doit être en dialogue avec le texte.

Travaux de scène :

* Tutti fan Frutti, opéra pour enfants de Claude-Henri Joubert, mise en scène, scénographie, avec 23 solistes, chœur de 180 enfants et 35 musiciens dont quelques professionnels, Viry-Chatillon, 2003

* La Bouche, court texte d’Antonin Artaud, mise en scène et interprétation, Plaisir, 1996

* L’Hôte, adaptation et mise en scène de la nouvelle d’Albert Camus, in L’Exil et le Royaume, Plaisir, 1996

* Erevan en solo, poèmes de Mariné Petrossian, adaptation et mise en scène, avec Claude Tchamitchian à la contrebasse et Nathalie Bitan, interprète, Maison de la Poésie de St-Quentin-en Yvelines, 2015

* Madame K et la Révolution de velours, d’Emanuelle Delle Piane, mise en scène (commande), Théâtre Goy, Erevan, Arménie, 2019 (représentations en français avec quelques répliques en arménien, surtitré dans la langue réciproque)

Comédien amateur dans :

* Ça Ira (1) fin de Louis, texte et mise en scène Joël Pommerat, Théâtre des Amandiers-Nanterre CDN 2015, puis 2016, et Théâtre de la Porte St-Martin, Paris, 2018

* Sainte-Jeanne des Abattoirs, de Bertolt Brecht, mise en scène Catherine Marnas, Théâtre de Montreuil CDN, 2006

* La raison gouverne le monde, ensemble de 5 spectacles en une seule journée, conception et mise en scène Christian Esnay, Théâtre de Gennevilliers CDN, 2004

* Massacre à Paris, de Christopher Marlowe, mise en scène Christian Esnay, Théâtre de Gennevilliers CDN, 2004

Autres activités en lien avec le spectacle :

Création du Festival de Printemps, Comité d’Etablissement Renault à Villiers–St-Frédéric, 2002 à 2015

Président de l’association Ticket-Théâtre(s) de 2006 à 2015

Expert Théâtre, DRAC Ile-de-France, de 2007 à 2017

Membre du comité de sélection de Premières Lignes, Vernouillet, 2013 à 2017

Membre du Conseil d’Administration de l’ECAM, Le Kremlin-Bicêtre, 2011 à 2019

Président de l’association Mack et les Gars – Plateau 31, Gentilly, 2016