Gilles Séraphin est architecte du patrimoine, archéologie, historien chercheur.

Il nourrit depuis de nombreuses années une réflexion sur la notion de patrimoine.

"Le patrimoine, une composante de nos racines et de notre identité. La définition de ce qui constitue notre patrimoine, rejoint l’idée que nous nous faisons des composantes de notre identité. Une des raisons pour lesquelles on conserve le patrimoine, est sa valeur emblématique. C’est comme ça que l’on a détruit Palmyre. C’est pour cela également, que les Allemands ont bombardé soigneusement les cathédrales gothiques. Ce n’était pas pour supprimer un lieu de culte, mais bien pour atteindre une valeur emblématique et historique. Ce peut être également parce que l’on trouve très beau tel ou tel objet, tel ou tel monument. Un bien peut représenter une valeur, en tant que document ; telles des archives dont on n’a pas fini d’étudier toutes les informations qu’elles recèlent. Voilà quelques raisons parmi d’autres, pour lesquelles éventuellement on s’abstient de détruire toutes sortes de biens mobiliers ou immobiliers..."

Quelle est aujourd’hui notre conception du patrimoine ? Que représente-il ? Quels sont les enjeux liés à sa préservation et à sa transmission, notamment auprès des nouvelles générations ?

En partenariat avec la Fondation du Patrimoine, AVEYRON CULTURE - Mission Départementale, la Municipalité de Villefranche-de-Rouergue, la Sous-Préfecture de Villefranche-de-Rouergue.

Infos pratiques

de l'utilité du patrimoine

Le jeudi 14 septembre 2017
à 18 h

Gratuit