Joëlle Anglade raconte, écris des histoires de son cru, combine et adapte mythes, légendes, contes traditionnels venus de tous horizons. Sa façon à elle de faire chavirer les sens, d’exacerber le goût de la vie et du voyage, d’entrer en résonnance et célébrer la beauté qui réside en chaque être et en chaque chose. Elle aime explorer de nouveaux territoires, croiser les mondes du « dedans et du dehors », à la quête d’un royaume « in terre rieur », d’un univers profond et sensible, où se côtoient le rêve, l’humour et l’émotion, où s’ouvrent des espaces à la fois singuliers et universels qui font écho à nos doutes, nos peines, nos joies et nos espoirs. Elle anime également des ateliers et des formations.

« Est ce parce que, déjà toute petite, je m’émerveillais devant une sauterelle et attrapais les serpents… Est ce parce que, un peu plus grande, je grimpais aux arbres, jouais avec des poupées de maïs, me noyais dans les étoiles et parlais aux oiseaux… Est ce parce que, plus grande encore, je dessinais des loups et des écureuils, rêvais aux fées et aux sorcières, dansais en tutu blanc, et continuais de courir les champs… Est ce parce que, bien plus grande encore, je partais sur les chemins en pédalant sur une vieille mobylette sans moteur et aimais à entendre résonner les cloches d’une église dans la campagne… Est ce parce qu’avec bien plus d’années encore, je flirtais avec le vide, et portée par une voile couleur d’orage jusqu’aux dessus des nuages, je découvrais le langage du vent ; Une voix m’initiant aux signes de l’invisible et me soufflant les voies qui mènent à bon port … Est ce parce que… Que je? Je ne sais pas. Tout n’est pas défini encore. En tout cas ! Me voici aujourd’hui à vous en raconter. Avec au bout du conte, un bout de chemin à parcourir ensemble, une histoire à vivre et inventer, peut être celle de nos existences. » Joëlle Anglade

Ses spectacles s’adressent à tous les publics, de 2 à 102 ans... Infos spectacles visibles sur site : http://joelleanglade-conteuse.com