Le théâtre, merveilleux outil ouvrant la voie à une meilleure connaissance de soi et de notre rapport au monde dans lequel nous vivons. Outil de témoignage, de transmission des mémoires et d’engagements. Que ce soit comme comédienne, formatrice, metteur en scène, et directrice artistique, j’ai toujours considéré l’art dramatique comme devant être au service du spectacle vivant pour donner à voir et à entendre un produit de grande qualité destiné à tous. Comme d’autres cultivent la terre, j’aime à cultiver le théâtre pour se nourrir de cultures issues de notre humanité. Rechercher et donner, aux comédiens, les outils nécessaires et adaptés pour que chacun découvre ses capacités, ses compétences à être, à comprendre et à réaliser. Offrir aux publics des moments à vivre, à ressentir et à penser ; Faire qu’au sortir de la salle on se sente un peu différent de ce que l’on pouvait être en y entrant. Le théâtre que je défends est le point de rencontre d’hommes et de femmes « artisans » ; Si le plasticien côtoie le menuisier et le peintre, l’acteur peut être couturier, accessoiriste. Musicien, régisseur, trésorier, vidéaste, électricien, secrétaire, danseur, acrobate...jusqu’aux cuisines, un esprit de troupe doit animer le chantier d’une création théâtrale. Quel plaisir ! 1er prix au conservatoire d’art dramatique. Formée au « Théâtre Pauvre » de Jerzy Grotowski, à la méthode Constantin Stanislavski et aux techniques du « Théâtre de l’Opprimé » d’Augusto Boal. Parcours en danse classique et danse contemporaine. Comédienne. Formatrice pour adolescents, adultes, publics en réinsertion sociale et professionnelle, enseignants... Adaptatrice et metteur en scène. Partenariat avec Guila Clara Kessous, artiste de l’UNESCO pour la paix. Ils m’ont nourrie : Ariane Mnouchkine et son équipe du Théâtre du Soleil, Patrice Chéreau, Antoine Vitez, Laurent Terzief, Roger Planchon, Peter Brook, Deschamps-Makéïeff… Carolyn Carlson, Cie Bouvier-Obadia, Merce Cunningham, Dominique Bagouet, Pina Bausch, Maurice Béjart …Et aussi les programmateurs qui osent nous surprendre et les artistes innovants, peu médiatisés, qui se débattent pour survivre de leur art. Merci. Je suis très favorable à faire se rencontrer différentes pratiques artistiques : Par exemple stage sur un week-end réunissant 2 compagnies-ateliers. Œuvrer avec des plasticiens. Prêter ma voix pour des lectures à l’occasion de rencontres ou conférences. Etc…