Je suis né en août 1993 à Rodez et ai vécu toute mon enfance et adolescence à Bruéjouls, dans le vallon de Marcillac, où je rêve sans cesse d'évasion et de voyages. A l'adolescence, mes parents, journalistes de profession, me transmettent la passion de la photographie, alors que je développais, du même temps, une fascination pour le 7ème art. Dans les deux disciplines, l'utilisation purement esthétique des images suffit à me toucher profondément et m'attire tout autant - sinon plus - que leur capacité à raconter une histoire, à provoquer des sensations lorsque, une fois la forme transcendée, elles se mettent à parler d'elles-même, qu'elles soient fixes ou mouvantes. A 18 ans, juste après un voyage de 3 semaines en Inde (qui me choquera et me fera tomber amoureux du pays) je commence des études de cinéma à l'ESEC (Ecole Supérieure d'Etudes Cinématographiques), à Paris, et développe ma technique et ma sensibilité artistique durant 3 ans, mêlant exercices d'école avec petites réalisations entre amis et, bien sûr, prenant beaucoup de photos en argentique. Au sortir de l'école, je ressens plus que jamais le besoin de partir de la grande ville et de la France, que j'ai toujours connue, vers de nouveaux horizons. Un an plus tard, après avoir réalisé mon premier court-métrage grâce au crowdfunding (Paranoid), j'entreprends un grand voyage de six mois à travers l'Asie du Sud-Est avec un bon ami et camarade d'études : Tristan Thomas. Durant ce voyage, je n'aurai de cesse d'être subjugué par la beauté des lieux, des situations, que nous traverserons ensembles, et la volonté de l'immortaliser s'imposera à moi comme une évidence. A mon retour, c'est non sans une certaine surprise et un grand plaisir que j'expose mon travail pour la première fois à la Galerie Foch (Rodez). A présent, j'essaie de m'investir au maximum dans mes deux passions, et travailles en ce moment sur plusieurs projets cinématographiques, tout en faisant voyager mon exposition.